Menu Fermer

Mise en conformité d’un ascenseur : en quoi cela consiste-t-il ?

en conformité d’un ascenseur

Il existe un certain nombre de normes de sécurité pour les ascenseurs dans le cadre de la mise en conformité. Ainsi, il arrive que pour certains, il soit nécessaire de réaliser des travaux sécuritaires dans un délai imposé. En quoi consiste concrètement la mise en conformité d’un ascenseur ? Découvrez ici, la réponse à cette question.

La réglementation de mise en conformité d’un ascenseur

La réglementation de mise en conformité d’un ascenseur a pour principal objectif de permettre l’accès sans danger de celui-ci à toute personne. Elle stipule par conséquent qu’un ascenseur doit être dans un état lui permettant d’accueillir des personnes âgées, celles à mobilité réduite ou malentendante et les personnes avec toute leur capacité.

Les normes auxquelles doit se conformer un ascenseur dès son installation

Pour commencer, un bon système de fermeture des portes palières doit être installé par un spécialiste en maintenance et réparation d’ascenseur. La mise en conformité de votre ascenseur implique aussi de devoir assurer la protection de ceux qui l’empruntent contre les chocs possibles qu’entraîne la fermeture des portes. Elle prend aussi en compte la prévention contre les risques liés à l’écrasement de la cabine ou à sa chute. Sans oublier la mise en place d’une protection adéquate contre le dérèglement de la vitesse de montée ou de descente.

Dès que vous installez un ascenseur, il est nécessaire que vous mettiez à la disposition de ses usagers un moyen d’alerte et un service d’intervention pour quand l’ascenseur est en panne. Vous devez également vous assurer que les circuits électriques et les installations sont aux normes. Le personnel d’intervention doit être le seul à avoir accès à la salle de machine et aux équipements permettant le fonctionnement de l’ascenseur.

Quand effectue-t-on des travaux ?

Une fois, l’installation de l’ascenseur, le propriétaire doit s’assurer que celui-ci répond à l’ensemble des normes précitées. Aussi, devra-t-il mettre en place des travaux, dès lors, que l’un des objectifs de sécurité établis n’est pas respecté. Ceux-ci doivent être réalisés dans les plus brefs délais. Ne pas respecter ces précautions le soumet à des sanctions possibles.

Les dispositifs de sécurité obligatoires pour la mise en conformité d’un ascenseur

Pour la mise en conformité d’un ascenseur, vous être dans l’obligation d’installer un certain nombre de dispositifs de sécurité. La première des choses à faire est de mettre en place des serrures composées d’un dispositif pour contrôler le verrouillage, l’ouverture et la fermeture des portes. Il faudra aussi un autre dispositif pour empêcher les actes qui entraînent la détérioration du système de verrouillage des portes.

Aussi, devez-vous installer le système qui permet la détection de présence et empêche ainsi les personnes d’être blessées par l’ouverture ou la fermeture des portes coulissantes. Ce système est appelé dispositif de clôture des gaines. Il faut également un limiteur de vitesse de descente si l’ascenseur est électrique. Pour les autres, ce sera plutôt un parachute de cabine. En dehors de ces dispositifs, il y a aussi celui destiné à éviter les chutes rapides qui peuvent survenir lorsque la cabine se trouve immobilisée.

Sont aussi nécessaires ceux de manœuvre et d’inspection pour assurer l’immobilisation de la cabine pendant que l’équipe d’intervention opère sur son toit. Puis, les dispositifs qui favorisent au personnel d’intervention l’accès à la salle des machines. Il faut en outre un système de verrouillage des portes et portillons pour permettre les visites techniques de cuvette et gaine. Pour finir, installez des portes de secours doté de commandes automatiques d’arrêt.

Les dispositifs de sécurité pour la mise en conformité des ascenseurs sont nombreux et divers. En dehors de ceux citer, il en existe d’autres qui sont complémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :